27 juillet, c’est l’ouverture

C’est devant plus d’une centaine d’invités que les discours "actes fondateurs" seront prononcés. Gilles Andrès présentera les lieux et raisons du choix de Villesèque...

Discours Gilles Andrès

la découverte du département et le premier poste de maître d’école à Montcuq. Ce sont ensuite les premières machines qui viendront emplir une "seconde carrière" permettant à l’inventivité de Pierre Andrès de s’exprimer en "donnant aux enfants la notion de l’espace et du temps".

Les machines à boules sont ici présentes et de surcroit manipulables par tous. Monde de l’art, de la technique, du jeu et même du son avec leur intégration dans les spectacles de Steve Waring, artiste honoré par l’académie Charles Cros et qui viendra découvrir ces lieux prochainement.

Discours Eric Baustert

Eric Baustert, prononcera au nom de l’association le discours de remerciements, soulignant le travail mené par l’association des Amis de Pierre Andrès (Livre, site internet).
Il lancera l’idée d’un Festival de l’art singulier qui pourrait se tenir sur la commune de Villesèque.

Discours Jean-Marie Oustry

Jean-Marie Oustry, soulignera l’importance de recevoir cette exposition sur sa commune offrant ainsi de "nouvelles" bonnes raisons de s’arrêter à Villesèque, déjà reconnue pour son patrimoine.

C’est Jean-Gabriel Tabaraud, artiste invité qui présentait, non sans humour, la découverte de son nouvel univers consistant à détourner les célèbres machines destructrices d’insectes Fly Tox.

Le verre de l’amitié était ensuite partagé autour de Gilles et Marie-Ange Andrès et des membres de l’association.

Quelques instantanés de cette journée

Jean Barrau, menuisier, ami de Pierre Andrès
Roger Bessières, agriculteur retraité et ancien propriétaire des lieux
Christian Verdun signe le livre d’or sous le regard d’Eric et Ariane Baustert
L’espace enfants bien occupé